We Are Church International

 

Communiqué de presse,                                                                      Rome, le 18 octobre 2014

 

La clôture du Synode extraordinaire a inauguré un processus depuis longtemps attendu de dialogue large et ouvert pour l’église tout entière. Il ne peut être interrompu.

 

Le Mouvement International Nous Sommes église (IMWAC) soutiendra tous les efforts faits dans cette direction à travers toute l’église jusqu’à la reprise du débat au Synode d’octobre 2015. Contrairement au présent synode, celui de 2015 devra envisager la pleine application des sciences théologiques et la participation active du peuple des fidèles. C’est alors seulement que seront trouvées des réponses fondées et réalistes aux questions urgentes.

 

Il est grand temps que les fondements de l’enseignement de l’église sur la sexualité soient mis en harmonie avec la science moderne. Cela conduira nécessairement à renoncer à des doctrines erronées ou anachroniques et à des avancées de cet enseignement.

 

Les thèmes importants seront :

  • Un retour à la primauté de la conscience individuelle (Cardinal John Henry Newman).
  • Une approche renouvelée et globale de la sexualité qui conduise à envisager de façon raisonnable les questions de l’homosexualité et des couples homosexuels.
  • Une interprétation stimulante des textes appropriés de la Bible et du message de Jésus.
  • En réponse au Concile de Trente,  une compréhension élaborée du mariage comme sacrement.

Le Mouvement International Nous Sommes église compte que la discussion à venir entre les évêques du monde entier en 2015 conduira à

  • Un geste de bienvenue aux couples divorcés et remariés, prenant exemple sur les églises orthodoxes et comme les évêques du Rhin Supérieur l’ont fait en 1993.
  • Une position ferme de la part de l’église catholique romaine contre la criminalisation des homosexuels qui sont persécutés dans de nombreux pays, et vont jusqu’à encourir la peine de mort.
  • Une conception du mariage et des diverses formes de la famille en tant que communauté de vie qui engage la responsabilité dans l’amour et la solidarité.
  • Un soutien particulier aux familles qui doivent vivre des situations de grande précarité pour des raisons sociales ou politiques 

Après des années d’absence de dialogue dans l’église locale, le Pape François a pris l’initiative remarquable de demander à tous les membres de l’église de répondre au questionnaire pré-synodal. L’Instrumentum Laboris a ouvert une perspective globale que l’on ne peut plus ignorer.

 

La béatification du Pape Paul VI ayant lieu le dernier jour du Synode reconnaît son œuvre lorsqu’il ouvrit l’église au monde et poursuivit le travail du Concile Vatican II convoqué par son prédécesseur. Cependant, il a aussi déterminé l’enseignement de l’église sur le mariage et les questions sexuelles, utilisant de façon biaisée la politique de l’église tout en ignorant le vote largement majoritaire de la Commission sur le contrôle des naissances réunie par lui. L’encyclique Humanae Vitae a, en 1968, provoqué une grande perte de crédibilité de l’église en tant qu’institution et pour son enseignement sur la sexualité humaine. Cela ne doit pas se poursuivre après le Synode.

 

CONTACT IN ROME:

Christian Weisner, cell phone: + 49-172-5 18 40 82, This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.

CONTACT IN AUTRICHE:
Dr. Martha Heizer, président Mouvement International Nous Sommes église
cell phone: +43 650 4168500, This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.

 

CONTACT DANS D'AUTRES PAYS: